mercredi 14 septembre 2011

Sous les tropiques...

Les conditions de grimpe de cet été dans la région sont un peu particulières. En allant à La Taupinière, on s'est crû sous un climat tropical !

La météo estivale a été un peu chaotique, avec un mois de juillet catastrophique en terme de pluie. Du coup, certaines falaises pourtant bien adaptées à la grimpe en période de cagnard se révèle en fait être un peu piégeuses.
Malgré une chaleur tout à fait raisonnable de 25/27°, La Taupinière s'est montrée par exemple peu avenante lors de nos deux dernières visites. Le rocher y suinte toujours plus ou moins, certaines voies à colonnes n'ont même pas séché depuis le printemps et il y règne une moiteur qui pourrait faire coller le tournis à un hygromètre guyanais ! Il faut dire qu'avec un ensoleillement limité et des arbres qui confinent la falaise, ce n'est pas simple...
Comme d'habitude, l'approche est originale... mais cette fois ci plus humide !

Nous avons malgré tout pu grimpouiller un peu. La première fois dans le long 8a à gauche de la falaise. Une jolie voie qui, si l'on zappe la dernière section (assez bloc dans le bombé de gauche) en sortant au relais du 8a+ voisin de droite, fait une jolie voie en 7c+ assez homogène mais avec quelques coups de nerfs bien sentis quand même. Avantage de cette voie, elle ne souffre pas trop de la "glauquitude" généralisée sur la falaise.


Une jolie ligne avec de l'ampleur...
Notre seconde visite nous a poussé vers une nouvelle ligne de Philippe Saury, ouverte à droite de "Bain de mousse". Malgré quelques prises humides et une section bloc assez hargneuse, la voie s'avère plus sympa à grimper que son aspect ne pourrait le laisser penser. Il faudra néanmoins y retourner pour l'enchaînement, qui vaudra probablement son 8a si l'on profite de la falaise jusqu'au sommet en sortant par la longue conti oblique de "Papi Ben's". Espérons que d'ici notre prochaine venue, un peu d'humidité se soit évacuée... On peut toujours rêver !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire