mardi 30 août 2011

Test du harnais Arc'Teryx R 300

Il y a trois ans, j'avais eu le privilège d'avoir en test longue durée un des révolutionnaires harnais Arc'Teryx, le R 320. J'ai pu cet été faire l'essai de son évolution, le R 300...

Parmi les modèles de harnais légers mais polyvalents, le Arc’Teryx R 300 n'est plus le seul à offrir une grande finesse et certaines technologies, mais il parvient toujours à être aussi efficace que d'une qualité irréprochable

Sur le fond, le R 300 ne révolutionne en rien le R 320 dont il est le digne successeur. Je vous invite donc à aller lire le test du R 320 que j'avais rédigé en 2008 lors de sa sortie pour connaître tous les détails de ce modèle de harnais qui fut, en son temps pas si reculé, particulièrement novateur.
De fait, je vais ici plutôt évoquer les quelques différences notables qui font l'évolution de ce modèle tout en lui faisant conserver ses qualités fondamentales.


Le R 300 dans son coloris sobre mais chic...
Les changements par rapport au R 320
* Premier changement notable, la forme de la jonction de la sangle de cuisse. Celle-ci remonte désormais vers l'aine (système conique) et la partie élastiquée servant d'ajustement de confort, si elle est désormais en matériau aéré, est moins élastique justement. Le maintien sur la cuisse en est amélioré, mais il faudra que votre tour de cuisse tombe dans le bon diamètre pour que cela demeure rigoureusement confortable en toutes circonstances. Mais comme les tailles sont bien étudiées chez le fabricant canadien, pas de souci de ce côté là normalement...
La nouvelle forme de la jonction sur la sangle de cuisse
* Seconde évolution, la ceinture en elle-même. Sans être complètement changée (ça tombe bien, son dessin était très réussi sur le R 320) son agencement et l'empiècement des parties textiles est modifiée en douceur. Le R 300 conserve ses quatre généreux porte-matériel, gage d'une polyvalence d'usage et d'un emport conséquent en grande voie. Idem pour l'anneau de hissage qui demeure présent et n'a pas été sacrifié sur l'autel du gain de poids...
Des porte-matériel toujours bien placés et assez grands
L'anneau de hissage, toujours là !
 * Troisième changement, la belle pièce métallique servant de support et de réglages aux élastiques arrières disparaît au profit deux simple clips en plastique. C'est moins esthétique certes, mais c'est tout aussi fonctionnel, voire plus. En revanche, si cela fait gagner quelques grammes, ce sera bien sûr moins solide dans la durée...

Les nouveaux clips en plastique des élastiques arrière
* Dernière modification, le tissu mesh recouvrant la partie intirieure de la ceinture et des cuisses, ici d'un superbe orange flashy, apparaît d'une douceur bien supérieure à ce qu'elle était sur le R 320. De fait, le contact de ce R 300 avec la peau en cas de grimpe torse nu (ou en brassière courte pour ces demoiselles eames) ne s'avère pas du tout gênant.

La ceinture toujours aussi fine et doublée d'un mesh très doux
Proposant une évolution en douceur et gagnant quelques grammes au passage, le Arc'Teryx R 300 n'a rogné en rien sur tous les points-clés qui faisaient du R 320 un superbe modèle polyvalent et réussi. Il reste que c'est un produit luxueux dont le tarif, s'il est sans doute justifié par une qualité de fabrication irréprochable, peut être un frein à l'achat.
Toutes les infos sur le harnais Arc'Teryx R 300 et les autres modèles de la gamme sont disponible sur le site du fabricant : www.arcteryx.com

Et si vous voulez l'acheter, vous pouvez toujours aller le faire chez les  copains de Grimpisme !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire