mercredi 23 novembre 2011

Un (St) Ange passe...

A tout, il faut une première fois... Aujourd'hui était donc notre première séance de grimpe au nouveau spot à la mode de Grenoble, j'ai nommé... St Ange !

Commençons donc par l'essentiel, la météo ! C'est dingue le beau temps que l'on a en ce moment : pas un nuage dans le ciel au réveil, une température même pas froide en journée, pas de vent... Que demande le peuple grimpeur ? Avec St Ange, le tableau est parfait : au soleil le matin pour s'échauffer/réchauffer quand la fraîcheur est encore de mise, puis ça passe à l'ombre vers 13h30, pour quand les énervés veulent bénéficier d'une bonne collante pour taper des essais dans les voies les plus ardues. Et ce n'est pas ce qui manque ici les voies dures !

N'ayant qu'assez peu de temps, nous avons pris le parti de n'aller que dans une voie. Échauffement donc dans la première longueur de "La petite voix d'Elka", un 6c+ où il faut déjà grimper technique et serrer quelques arquées si typiques, visiblement, de la falaise. Comme la suite a l'air plutôt sympa, avanti donc à la seconde montée pour aller repérer ce 8a au sujet duquel j'ai entendu tout et son contraire. Bref, cette suite est donc bien appétissante, avec un crux bien bloc juste sous le relais pour vous faire tomber après avoir quand même bien grimpé !


Delphine à l'échauffement dans "La petite voix d'Elka", une jolie ligne de St Ange
En tous cas, du relais de cette voie, on a une belle vue sur les deux voies de gauche, à savoir le 8c de "Little Kings" et le projet plus à gauche, toutes deux pourvues d'un somptueux rocher à trous et concrétions. Ce même rocher se retrouve sur les parties hautes de nombreuses voies du site, et cela donne donc forcément envie d'aller se mettre quelques projets en route pour plus tard. En attendant, il faudra déjà se coltiner ce 8a essayé aujourd'hui... et c'est pas forcément gagné, ce petit jeté final à partir de deux croûtes risquant bien de s'avérer problématique (pour moi en rési, pour la miss en morphologie !).

Bref, pour une première ce fut réussi puisque l'envie de revenir est là. Je profite au passage de ce petit laïus pour féliciter et remercier les ouvreurs/équipeurs de ce site (Eric Marcadella, Pierre Tourraille, Quentin Chatagnier, Seb Richard et Mike Fuselier) qui nous ont offert un joli bijou. Good job, les gars !
Le topo est bien entendu disponible chez mon voisin de palier de La Cuvette

Aucun commentaire:

Publier un commentaire