mardi 13 août 2019

Trip en Afrique du Sud : Rocklands... et le reste ! Part 1

Parfois, il suffit d'un prétexte pour boucler son sac et partir en voyage à l'autre bout du monde. Pour les grimpeurs, c'est souvent la présence "là-bas" d'un bout de caillou magique qui donne envie de parcourir des milliers de kilomètres pour aller le toucher. Oui, je sais, bilan carbone, toussa toussa... Tant pis, personne ne me fera culpabiliser, aucun regret d'être allé cet été en Afrique du Sud, sans aucun doute l'un des plus beaux pays du monde, et pas que pour la grimpe !

Évidemment, l'évocation de l'Afrique du Sud au grimpeur lui fera immédiatement briller les yeux de celui-ci qui s'imaginera déjà parcourir les centaines/milliers/millions (rayer la mention inutile !) de blocs de Rocklands la bien nommée. Pour être franc, c'est aussi un peu ce qui initialement motivé notre voyage. Mais au cours de la préparation de celui-ci par Delphine, et du fait de la présence avec nous d'amis certes grimpeurs mais pas forcenés et de nos enfants respectifs, il a bien sûr été défini qu'on allait aussi là-bas pour découvrir autre chose que l'escalade. Et il y a tant à voir qu'il faut faire des choix. Alors ce sera Cape Town et ses environs et bien sûr le fabuleux parc Kruger et ses animaux sauvages.

À notre arrivée à Cape Town, un premier détour est nécessaire par la salle d'escalade CityROCK pour y récupérer les crash pads que nous avons loués pour quelques jours. Puis direction le nord pour trois petites heures de route qui nous mènent dans la région du Cederberg où se nichent les blocs de Rocklands. On s'y est dégoté un fort sympathique lodge, le Cederberg Ridge, à 15 minutes des premiers blocs et avec une vue imprenable, qui sera notre camp de base pendant quatre jours.



La première journée démarre sous une grisaille tenace et dans une fraîcheur surprenante pour nous qui subissons la canicule depuis des semaines. Hé oui, ici c'est bien l'hiver... avec ses caprices météorologiques ! Nous en prenons notre parti et décidons d'aller faire du tourisme à Lambert's Bay en attendant que le soleil revienne pour nous laisser grimper un peu. Bien nous en a pris, cette côte est magnifique et frappée de vagues impressionnantes qui façonnent un littoral valant le détour...






Le soleil étant revenu, il nous reste juste quelques heures avant la tombée rapide de la nuit à 18 heures ! Vite, on chope pads et chaussons au vol et on file grimper, juste Delphine et moi. Nous décidons d'aller pas trop loin, où se trouve un des blocs mythiques de Rocklands : le Rhino. Nous n'y ferons que quelques passages faciles et des variantes, juste pour découvrir l'étonnant rocher local. On confirme : il faut aimer broyer des arquées !







Les deux jours suivants, grand beau temps au programme et c'est donc en famille que nous allons tous au secteur Plateau que l'on nous a conseillé sur nos critères d'exigences de bloqueurs très occasionnels : des blocs pas hauts, avec de bonne réception, facilement accessibles avec les enfants et avec des passages aux cotations abordables. Sur tous ces points, contrat rempli et de bien belle manière. On s'est tous régalé, dans des blocs du 4 au 7b, vraiment tout est excellent à faire.















Le jour suivant, nous reprenons la route vers le sud et Cape Town, où nous avons choisi de passer quelques jours avant de remonter vers le parc Kruger. À suivre donc...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire