mercredi 11 novembre 2015

Grimone - Rousset - Bourne

Avec un départ tardif en début d'après-midi, j'ai dû me résoudre à abandonner l'idée d'aller du côté de la fameuse route reliant Serres à Nyons. Pas grave, le Vercors sera une fois encore mon allié pour un sympathique balade...

À chaque saison le plaisir de parcourir ces routes et ces paysages est le même. En cet automne à rallonge, les feuillages aux couleurs incroyables n'ont pas encore tous finis au sol et les reliefs s'empourprent toujours dès le moindre rayon de soleil les dardant. En revanche, le soleil est bien plus bas et de nombreuses portions de route ne voient plus du tout le soleil de la journée. Attention aux pièges, avec des tronçons de chaussée très humides et glissants car ne séchant plus... Au col de Grimone, je discute cinq minutes avec deux motards savoyards dont l'un roule sur une magnifique Moto Guzzi V11 Ballabio. Ca fait plaisir de voir de telles machines rouler et rouler encore ! Et quel musique, ce bicylindre...

Hoooo, la belle Guzzi !
Plus loin, la montée du col de Rousset ne faillit jamais dans sa mission de régalade des motards. Avec cette si belle météo, ceux-ci ne s'y sont d'ailleurs pas trompés et c'est la foule des grands jours qui met du gaz dans ces lacets à flanc de montagne. Tellement de monde en deux roues que c'est une trop belle tentation pour notre maréchaussée d'essayer de faire du beurre facile. Au rond-point à la sortie du tunnel côté station du Rousset, deux hommes en bleu étaient donc postés avec leurs jumelles en train de "laseriser" tout ce qui roulait dans le tunnel ! Pfffff....

Au col de Rousset
Pour changer un peu de mes habitudes, je fais un crochet pas Vassieux, puis la Chapelle en Vercors. La suite se passe par les Goulets (Grands et Petits), Pont en Royans et bien sûr les gorges de la Bourne pour rentrer vers le plateau...

Entre Pont en Royans et Choranche
Dans les gorges de la Bourne
La descente par les gorges d'Engins ressemble à une partie de saute-moutons, tant les Grenoblois, montés en masse à la montagne pour ce jour férié, envahissent la route...Mais c'est finalement assez amusant. Au final, un peu plus de 230 km avalés en 3h30, peut-être une des dernières dans ce coin avant l'arrivée de l'hiver...

Le parcours : https://goo.gl/maps/EEuXfwBbutR2

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire