dimanche 8 avril 2018

Balade en Trièves et Vercors

Enfin une vraie journée printanière prévue pour ce dimanche, il n'en fallait pas plus pour décider notre petite bande à sortir les motos pour une virée régionale. Après je ne sais combien de "Bon, on va où ?", c'est autour d'un bon barbecue la veille au soir que j'ai lâchement imposé mon point de vue : ce sera Trièves et Vercors.

Ce dimanche matin, nous décollons donc de bonne heure (enfin, pour des motards, hein, parce que 9 heures du mat' c'est pas l'aurore non plus, hein...) sous un ciel mitigé. Direction La Mure, en passant par le chemin des écoliers, à savoir la Corniche du Drac. Cette petite route sinueuse propose une sympathique "mise en roues" à rythme paisible, avec une vue toujours sympa sur le Vercors encore bien enneigé et surtout le lac du Monteynard.


Après La Mure, nous passerons par le Pont de Ponsonnas, histoire de rejoindre Mens pour la traditionnelle pause café du matin. La Traversée du Trièves se poursuit par Lalley, puis le Col de Lus la Croix Haute derrière lequel on bascule pour monter au Col de Grimone.



La descente vers le Diois, en passant par les gorges des Gats, est toujours un régal autant à rouler que pour les paysages vraiment exceptionnels et variés que l'on y traverse. Quelle chance d'avoir tout ça si proche de la maison, accessible à l'envi !


Le temps que nous fassions une bien méritée (??) pause repas à Chatillon en Diois, la météo se gâte sensiblement. Le gris foncé a pris le dessus dans le ciel et les premières gouttes nous atteignent au moment du dessert. Tant pis, il faudra faire avec. Heureusement que les plus prévoyants ont emporté quelques vêtements étanches à se partager... La pluie nous laissera tranquilles dans la montée du Col de Rousset, afin que nous puissions en profiter au mieux...



Sortis du tunnel du Rousset, la pluie refait son apparition puis redouble d'intensité sur le plateau de St Agnan jusqu'aux gorges de la Bourne où, enfin elle cesse pour nous permettre de rentrer en vallée sans être trempés. Encore une jolie promenade, menée à rythme souvent assez paisible pour en profiter au mieux. Et si le printemps était enfin vraiment là ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire