lundi 26 mai 2014

Col du Noyer et Dévoluy

Dimanche aprem, malgré une météo mitigée, j'ai chevauché la girafe pour aller voir dans quel état est la route du col du Noyer où je dois emmener un groupe du forum SGT3R en septembre.


J'ai pris les premières gouttes de pluie à 200 mètres de chez moi, les ai subies de plus en plus cinglantes au fil de ma progression jusqu'à avoir un grosse drache au passage du col (on aurait pu le rebaptisé col du Noyé !!!   ) et lors de la descente vers St Etienne en Dévoluy. Et ça a duré jusqu'à mon retour à la casa !! Au moins, tout ceci m'aura permis de mesurer la grande qualité des nouveaux pneus du Crosstourer (Metzeler Tourance Next)...

Alors, concernant le Noyer, la bonne nouvelle est que la route montant au col a dû être refaite récemment et que c'est un joli billard. Seules les éternelles pierres tombées des talus et jonchant aléatoirement la chaussée incite à la prudence. Pour le reste, c'est régalade. Dans le Dévoluy, là aussi la route est impeccable. Bref, pas de crainte à avoir de ce côté là.

J'ai fait une petite vidéo de la montée du Noyer (sous la pluie...), elle sera en ligne dans la journée. D'ici là, quelques photos du Dévoluy.
Belles routes du Dévoluy
Les sommets du Dévoluy bien pris dans la crasse..
Les Étroits, sous St Étienne en Dévoluy
Le Pieroux, au dessus de St Disdier
Chemin tracé en pleine falaise...
Les parois des Gillardes, plus hautes falaises calcaires des Alpes (600 mètres)

Le barrage et le lac (un peu à sec !!!) du Sautet
Résultat du roulage : la moto est dégueu !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire