jeudi 7 mai 2020

Le Top 10 des 6b de la cuvette (et ses rebords...)

Après une entrée en matière gentillette par le 6a (quoi que, vu la gueule de certains...), on rentre là dans le vif du sujet avec le 6b. On va parcourir ensemble quelques-unes des lignes qui ont fait vibrer (probablement dans tous les sens du terme !) de nombreux grimpeurs au fil des décennies. Préparez-vous bien, ça va secouer !

Il fut une époque reculée où grimper du 6b relevait déjà d'un certain niveau de pratique. La cuvette recèle donc quelques bonnes perles du genre qui seront parfois à même, encore aujourd'hui, de solliciter les compétences de grimpeurs déjà aguerris, le tout dans des styles aussi divers que (a)variés.

1 - Mise au poing, Les Lames
Au début des années 80, il n'y avait pas autant qu'aujourd'hui de spots grimpables dans la cuvette. Autant dire que la création des voies des Lames a été une bénédiction, encore plus pour moi qui habitait à moins d'une demi-heure à pied ! J'ai attendu un moment avant d'oser me lancer dans Mise au poing, alors 6b et désormais 6b+, eu égard à son équipement d'époque plutôt clairsemé (que j'avais dû compléter à l'aide de quelques coinceurs, dont un Hexentric 9 dans la dernière partie). Car oui, cette voie est une longue fissure déversante de près de 35 mètres, exigeante et technique à souhait. Aujourd'hui, les coinceurs ne sont plus nécessaires, mais la ligne mérite toujours ses cinq étoiles !

©TataLaCuvette

2 - I feel gouttes, Saint Paul de Varces
Je n'ai grimpé qu'une seule fois à St Paul, mais j'ai eu de la chance dans le choix des voies parcourues. Située tout au bout de la falaise à droite, I feel gouttes suit une originale et intelligente ligne en traversée vers la droite, au gré des meilleures gouttes d'eau qui truffent ce mur gris. Là encore il faut faire preuve de technique et de lecture du rocher pour ne pas se fourvoyer dans des méthodes en carton qui durciraient ce 6b+ déjà pas commode.


3 - François, François, Hervé et les autres, Désert de l'écureuil
Pendant des décennies, nombre de grimpeurs sont passés au pied de cette barre de rocher. Certains, dont moi, étaient même allés jusqu'à envisager de l'équiper... mais avaient renoncé devant l'ampleur du chantier, le caillou n'étant pas des plus purs. Et puis Hervé Rondeau s'y est collé (sans mauvais jeu de mots...) et c'est désormais plus d'une cinquantaine de voies qui parcourent ces murs. Et comme la plupart des voies sont dans le 5 et le 6, le site a immédiatement connu un succès énorme. De fait, l'escalade gymnique, physique et plutôt en continuité, avec un équipement parfait et une marche d'approche réduite à sa plus simple expression, c'est un bon cocktail réussite et le 6b de François, François, Hervé et les autres (on vous laisse deviner qui est qui) n'échappe pas à cette règle !

4 - SDF, Rocher de l'Ane
Le caillou du Rocher de l'Ane est quelque peu capricieux : il est parfois pas terrible, mais il sait aussi offrir des zones compactes et sculptées comme en voit peu ailleurs ! Celui de SDF (Sans Difficultés Financières) est un must : cannelures, gouttes d'eau, petit trous, fines écailles... tout y passe pour que ce 6b soit un régal autant pour le grimpeur qui voudra en faire un projet à travailler que pour celui, plus fort, qui en fera un parfait échauffement !
©TataLaCuvette

5 - Toboggan, Lans en Vercors
Voilà une voie qui porte bien son nom ! Le profil de la falaise est exactement celui d'un toboggan, très inclinée en dalle en bas et se redressant au fur et à mesure que l'on progresse vers le relais. Évidemment, cela sous-entend que l'escalade va être technique et sur les pieds... mais pas seulement ! Un petit crux en pied-main au milieu de la voie saura à coup sûr vous faire des souvenirs... Pour profiter pleinement de la visite, on enchainera avec la seconde longueur en 6a.

6 - Carreau coeur, Espace Comboire
Attention, chef d'oeuvre ! Certes, la cotation dépasse un peu la maille avec 6b+ au compteur, mais cette voie vaut à elle seule que l'on fasse le déplacement à Espace Comboire. Carreau coeur, c'est une pure voie rectiligne de 30 mètres dans un mur raide et hyper compact, avec juste ce qu'il faut de prises (à condition de les trouver, ce qui n'est pas toujours évident dans ce rocher). Les plus timides se contenteront du "vrai" 6b voisin de droite de Passager clandestin (mais un peu moins beau), les plus gaillards iront tâter de sa copie de gauche en 6c+ des Amants du Capricorne.

7 - Duel au soleil, Roche Brune
T'as envie de te mettre plein gaz, sur un pilier en rocher gris béton, mais le Verdon est trop loin ? J'ai ce qu'il te faut ! Direction Roche Brune... Au secteur du Pestel, pas moyen d'être déçu par une quelconque voie, mais ce Duel au soleil est incontestablement un must. 25 mètres verticaux, les fesses perchées au dessus du vide, mais avec un départ confortable pour l'assureur sur une petite vire. Juste ce qu'il faut de points d'assurage, un pur caillou, le tout pour un 6b d'anthologie. Que demande le peuple ?

8 - La tuile, Fontaine
Tu te demandes parfois pourquoi la grimpe grenobloise a ce parfum unique (je ne parle pas de l'odeur de la pollution ou des poubelles !). La tuile est l'archétype de cette unicité et de pourquoi on est une tribu de débiles à s'extasier devant ces bouts de caillasse, ce qui pourra laisser perplexe le visiteur. Mais où ailleurs qu'ici pourras-tu faire une voie qui concentre en même temps dévers, énorme colonne et cheminée pour une montée de lactate et d'adrénaline comme seules les voies du Mur de l'angoisse peuvent t'en servir à point ? Allez, prends ton courage à deux mains et lance toi, ce n'est "que" 6b !

©TataLaCuvette
9 - Domi création, Saint Égrève
Sortez la corde à double, les longues dégaines et les chaussons confortables, on part pour quatre longueurs ! Oui, il est possible de faire de la grande voie dans la cuvette, et pas des moindres les amis. C'est qu'avec Domi création, on fait dans l'homogène, le soutenu, le technique et le toujours beau. Quatre longueurs qui vont préparer au mieux aux voies de plus d'ampleur parce qu'elles demandent autant de qualités et de maîtrise pour être franchies sans coup férir. Le crux de la voie sera la troisième longueur, en 6b, qui remonte un superbe mur blanc puis gris, bien compact et raide. Avantage indéniable de la voie, chaque relais est un point de rappel de la descente de la paroi, l'engagement est donc quasi-nul.

10 - Saucisse facultative, Le Pèr'gras
 Un temps à la mode, les falaises de la Bastille, et en particulier celle du Pèr'Gras, semblent être un peu tombées en désuétude. C'est bien dommage, car on y trouve de belles longueurs sur un caillou plutôt sympathique, le tout pour des cotations raisonnables dans le 5 et le 6. Parmi les voies les plus recommandables, Saucisse facultative propose un bel enchaînement de 50 mètres avec une première partie en 6a raide mais pas trop physique, suivie d'une seconde partie en 6b bien plus exigeante. Il y a bien sûr un relais intermédiaire qui servira pour qui veut faire la voie en deux longueurs (recommandé !), mais aussi pour la redescente au sol. Quoi qu'il en soit, une fois parvenu en haut du 6b, profitez du panorama unique qu'offre le lieu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire