vendredi 8 mai 2020

Le Top 10 des 6c de la cuvette (et ses rebords...)

Houla, c'est que ça commence à devenir du sérieux ! 6c, surtout dans nos contrées cuvettardes, ça peut surprendre même l'arqueur le plus affûté. On va faire un tour d'horizon de quelques-unes des plus désirables lignes dans cette cotation, de celles qui vont vous forger le caractère pour envisager le septième degré plus sereinement...


1 - Souvenir de Chine, Comboire
Ne vous fiez pas à la cotation honteusement rabotée du topo, Souvenir de Chine vaut bien son pesant de 6c... même à Comboire ! Cette deuxième longueur, accessible après un court 6a, propose une somptueuse dalle raide à gouttes d'eau, laquelle vous procurera un impérissable moment d'escalade. Aucune discussion possible, c'est un incontournable dans le parcours initiatique du grimpeur grenoblois.

2 - Hasard et nécessité, Les Lames
Si vous êtes en quête d'un 6c discount pour faire votre premier à vue dans ce niveau, ce ne sera sans doute pas le bon choix. Le magique pilier de Hasard et nécessité présente en effet une escalade assez complexe et variée, avec des passages en crépi, d'autres sur gouttes d'eau, des plats, de l'itinéraire à chercher et surtout un petit bombé final imposant un sérieux coup de cul. Bon point pour cette voie, elle est plutôt bien équipée (pour Les Lames...), ce qui donnera le loisir de se bagarrer jusqu'au bout sans craindre de se mettre un gros tir en cas d'échec.

©Tata La Cuvette

3 - Velectrip, Satan
En quelques saisons, Satan est devenu le spot incontournable du grimpeur cuvettard en quête de belles lignes dans le 7 et le 8. Hé oui, ici c'est dur... Mais malgré tout, quelques belles voies de 6 se glissent au milieu des horreurs et, parmi celles-ci, le 6c de Velectrip est vraiment au top. Pour la faire, vous devrez quand même vous farcir la totalité de la falaise, puisque cette voie est... la dernière à droite ! La difficulté y va crescendo, passant de bonnes prises dans un mur raide au départ à une traversée technique et dalleuse sur plats pour se terminer par un bombé à réglettes éloignées avec des prises de pieds bien pauvres. Il faudra en avoir gardé sous le coude pour se sortir de ce passage...

4 - Équipement de survie, Saint Pancrasse
En voilà une voie qu'elle est sympa ! Elle a même tout pour plaire... D'abord, bien que cotée 6c+, elle reste largement abordable pour le niveau. Ensuite, la difficulté y est progressive, d'abord en mur raide, puis dans une partie plus déversante mais pas trop longue. Les prises n'y sont pas agressives, vous laissant le loisir d'essayer plusieurs fois si ça ne passe pas à vue. Et surtout, si vous y allez accompagné de quelques amis, vous pourrez en profiter pour faire une photo souvenir superbe avec tout le panorama sur le Grésivaudan...
©F. Labreveux
5 - Picodon, Le Petit Désert
Cette voie revêt un caractère particulier car, même si des traces de passage de grimpeurs existaient déjà sur ces parois (quelques pitons dans certaines fissures), c'est la première ligne que mon paternel a équipé sur le site alors naissant du Petit Désert. Et quelle voie ! Franchement, ça suit un belle ligne logique, avec en particulier une goulotte finale technique à souhait et qui laisse souvent des souvenirs impérissables à ceux qui la parcourent. 30 mètres de plaisir à faire absolument.

6 - In Shalla, Saint Égrève
La paroi de Babylone à Saint Égrève, c'est un peu la marque d'une autre époque de la grimpe, celle où la dalle était encore à la mode. Et en la matière, il y a ici quelques musts qui feraient couiner bien des grimpeurs forts d'aujourd'hui... On y reviendra dans les Top 10 suivants, sans doute ! Concernant In Shalla, c'est un peu l'exception à la règle dans ce mur, car elle n'est justement pas trop dalleuse ! Après une rampe oblique vers la gauche qu'il faudra déjà bien négocier, le mur blanc et ocre qui suit obligera à bien serrer les petites prises et louvoyer pour parvenir au relais. Et surtout, on ne saura que trop conseiller de ne pas s'arrêter là et de poursuivre avec les deux longueurs suivantes (6a+ et 6c+), non moins superbes.
©Tata La Cuvette

7 - Spleen d'ourse, Le Coup de Sabre
La falaise du Coup de Sabre est finalement plus originale que son aspect un peu austère ne le laisse supposer.  Surtout, l'escalade qu'on y trouve est une modèle du genre pour la continuité, avec une progression se faisant la plupart du temps sur des prises plates dont on ne sait jamais vraiment s'il faut les arquer ou pas. Bref, vous pourrez expérimenter cela dans ce Spleen d'ourse qui, après un départ pour le moins tonique et exigeant, vous daubera autant les avant-bras que le cerveau avec un équipement qui exige qu'on s'engage un peu... En même temps, c'est aussi une caractéristique commune à de nombreuses autres voies d'ici !

8 - Rêverie du grimpeur solitaire, Voreppe
L'aventure c'est déjà de gagner le secteur du haut de la partie droite de la falaise de Voreppe. Un parcours d'obstacles fait de palettes et de vieilles cordes fixes vous mènera sur cette petite vire perchée avec vue imprenable sur l'horizon dégagé de la vallée de l'Isère. Le Graal se trouve à quelques mètres sur la droite de la vire. Il faudra basculer dans le vide, de l'autre coté du pilier, pour se retrouver seul et enfin découvrir une superbe fissure aux faux airs de Mise au poing (voir le Top 10 des 6b), perdue au bout du monde et au caillou encore tout neuf. Une chasse au trésor pour une perle comme vous n'en avez encore jamais vu !

9 - Ticket pour en face, Fontaine
Un must au côté aérien qui ne voit que peu de grimpeurs osant s'aventurer jusqu'au somment de cette célébrissime falaise des Vouillants. Perché en troisième longueur sur la partie droite de la prairie, on peut néanmoins, et avec une corde de 80 mètres, partir de la vire Rince doigt (accessible à pied) et la combiner avec une des L2 sur des superbes silex (Saucilex ou Dalle à Louis...). Vous voila en possession d'un ticket pour un grand voyage à sensation des plus variés, passant de silex "made in Vouillants", à la fissure à bacs, la traversée finaude et le surplomb filou et final où il ne faudra rien lâcher. La chaine se mérite et le plaisir s'en trouvera décuplé !

10 - Saint Paul spot, Saint Paul de Varces
C'est LA ligne qui attire le regard quand on arrive au pied de cet imposant mur du secteur éponyme. Après le pas de bloc surprenant du départ, vous êtes partis pour près de 40 mètres d'escalade sur le meilleur rocher du coin, en louvoyant au travers d'un océan de trous et de coulées bleues sculptées. Fatigue des avant-bras et sourire aux lèvres assurés quand vous arriverez enfin à clipper le relais !

©Tata La Cuvette

Aucun commentaire:

Publier un commentaire