dimanche 9 avril 2017

La meilleure façon de faire l'âne

Nous voici parvenus à une saison un peu bizarre pour les grimpeurs : celle où il fait encore un peu frisquet à l'ombre en altitude, mais où, paradoxalement, le soleil peut déjà taper presque trop dur au soleil. Bref, le dilemme... Nous avons misé sur le soleil en ce dimanche, et comme junior nous accompagnait, il fallait rester proche de Grenoble et aller à un spot facile d'approche. L'indication de nouvelles voies au Rocher de l'Âne nous a décidés.

Ca faisait un bon petit moment que nous n'avions pas mis les pieds ici. Parmi les dernières fois, si je me rappelle bien, il y avait eu un jour de l'an et nous nous étions passablement caillés les miches. Ce ne sera pas le cas aujourd'hui, le soleil baignant allègrement la falaise.


L'échauffement se fait dans deux très jolies voies en 6b et 6c qui se déroulent sur un rocher parfait, finement sculpté et proposant une escalade bien technique et à doigt qui change radicalement de ce que l'on peut trouver en fond de cuvette sur la résine des salles d'escalade !


Si nous sommes venus ici, c'est non seulement pour profiter du soleil, du paysage sympa avec la vue sur le plateau du Vercors, mais aussi pour aller repérer les deux nouvelles voies ouvertes au bout à droite de la falaise par le copain Yann Rolland, expatrié de ses Hautes Alpes natales. Nous choisissons la moins difficile des deux, celle de gauche, qui sera bien suffisante pour cette journée où la fatigue accumulée de la semaine se fait bien sentir. Les puristes s'offusqueront des quelques larcins émaillant quelques passages de la voie, nous on s'en est très bien accommodé pour juste profiter d'un bon moment. Ca doit faire une ligne autour du 7c, et il faudra revenir pour sa voisine de droite qui s'annonce comme plus ardue...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire