dimanche 30 avril 2017

Matinale au Saussois

Ca faisait un petit moment que nous n'étions pas montés dans le grand nord, du côté du Saussois. Avec le week-end à rallonge qui s'offrait à nous et une météo annoncée pas si mal, c'était l'occasion...


Après une semaine plutôt frisquette, il semblerait que les températures aient décidé de reprendre le chemin du haut du thermomètre. Les falaises du Saussois étant pour la plupart orientées au soleil l'après-midi, nous avons choisi de grimper ce matin à la fraîche. C'est malheureusement accompagnés d'un vent fort et pénible qu'il nous a fallu composer...

Nous avons choisi de grimper au célèbre mur Moreau, théâtre de quelques-uns des morceaux d'anthologie modernes de la falaise. On trouve en effet ici les voies les plus dures du Saussois, comme par exemple Insoumission, 8c et Le tigre bleu, 8c+. Quelques voies mloins difficiles aussi, mais parmi les plus belles en rocher gris, comme Cathlynn, 7b, Chercheur d'or, 7b+ ou encore Sandinista, 8a+.

Delphine dans SA voie, le 6a de Un doudou peut en cacher un autre...
Pour notre part, les croix dans ces merveilles étant déjà faites et refaites, il nous restait néanmoins une voie d'aspect et de réputation bien moins engageants, sur la droite du secteur, à visiter. Après une échauffement en guise de pèlerinage dans le 6a de Un doudou peut en cacher un autre, une voie que Delphine a équipée il y a bien longtemps, nous sommes donc aller prospecter la voisine de gauche. L'équipement en mode portenawak et le rocher plutôt douteux nous ont incités à ne pas nous exposer à des risques de chutes au sol et donc à mouliner sans honte ! La lecture de la voie est particulièrement délicate et le à vue avorta donc rapidement. Tant pis, cela permettra un repérage plus abouti, fignolé par mes soins lors de la montée suivante. Après un pas de bloc assez "rustique" dès le premier point de la voie, s'ensuit une série d'arquées à serrer bien fort assez peu typique du lieu où les trous prédominent largement. La fin est plus aisée, avec moult inversées mais quasiment pas de prises de pieds. L'ensemble propose une petite résistance finalement plutôt agréable à grimper. Au premier essai, Longues distances était dans l'escarcelle, pour une cotation autour de 7b+ serré. découvrir des voies au Saussois ne nous arrive pas souvent, alors la surprise fut bonne. En cherchant bien, on en trouvera encore quelques unes...

Broyage d'arquées de rigueur dans Longues distances, 7b+

Aucun commentaire:

Publier un commentaire